Conseil Communal du 13 décembre 2018 – Budget 2019

Le premier Conseil Communal préparé par la nouvelle majorité Ecolo-En Mouvement-PS nous aura permis d’afficher le sentiment d’inquiétude du groupe MR et plus particulièrement lors de la présentation du  budget 2019.

Alors que la majorité n’a pas encore présenté son programme de politique générale elle soumet à nos votes l’approbation d’un budget en déficit de 70.000 euros.

L’échevinat des finances étant assuré par Ecolo depuis 2013 il ne s’agit malheureusement pas d’une situation que l’on peut imputer à un manque d’expérience de début de législature.

De notre point de vue plusieurs dépenses prévues à l’intérieur de ce budget auraient pu être évitées afin de répondre de manière plus prioritaire aux fonctions premières d’une commune.

On pourrait croire que la prévision d’une dépense de 50.000 euros liée à la désignation d’un expert qui sera chargé d’étudier les pistes éventuelles afin d’améliorer les budgets des années à venir est une bonne idée.
C’est sans commune mesure nier le fait que notre administration dispose de 4 hauts fonctionnaires expérimentés et de valeur.
Le groupe MR aurait préféré que l’on fasse appel à leur expertise en matière budgétaire plutôt que de prévoir une telle dépense à l’exercice ordinaire.

D’autres solutions existent encore. Notre groupe y restera attentif et ne manquera pas de faire des propositions concrètes lors des prochains Conseils Communaux.

L’impact du déficit aurait été encore plus grand si la majorité avait décidé de remplacer les 4 agents PTP dont les conventions arrivaient à échéance fin 2018.

Si l’emploi communal avait été maintenu au même niveau qu’en 2018, le déficit aurait été de plus de 125.000 euros.
Nous sommes également inquiets de la charge de travail plus lourde qui sera à assumer par les ouvriers maintenant que ces 4 agents ne font plus partie de l’équipe.

L’Échevine des finances (Ecolo) tente de nous expliquer que les difficultés financières de la commune sont générées par la réforme du Tax Shift.

Cette discussion revient à chaque présentation du budget.
On aime à rappeler à notre Échevine que même si cette réforme a un impact sur les finances communales, celui-ci reste à relativiser si l’on tient compte de ses effets retours positifs.
L’argument évoqué tient d’autant moins la route que entre 2013 et 2017 la Ville a pu compter, bon an mal an, sur une augmentation de recettes de plus de 1.544.178 euros.

Recettes fonds des communes :

2013 : 1 .642.034 euros

2018 : 1.823.251 euros

Recettes fiscales générales :

2013 : 8.804.763 euros

2018 : 10.167.724 euros

Nous estimons finalement encore que ce budget ne tient pas suffisamment compte du financement du 2ème pilier de pension pour les agents communaux. Ce financement est à prévoir de manière pro-active et aura un impact certain sur les finances communales.

A la connaissance de ces éléments, notre groupe s’est abstenu pour la première fois en 18 ans, sur la présentation de ce budget.

Nous resterons bien entendu très vigilants au bon maintien de nos finances publiques.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *